Le Parc Astérix prépare Halloween avec sa Maison de la Peur

0
Samedi, nous avons eu l’occasion avec Le Ménager de passer la journée au Parc Astérix, pour y « expérimenter la peur » (c’est leur terme) en avant-première.

En effet, tous les ans le Parc Astérix se pare durant quelques jours avant Halloween de ses atours les plus terrifiants. On peut y croiser au détour des chemins fantômes, zombies, esprits maléfiques… C’est l’événement « Peur sur le Parc ».

Visuel de l'événement "Peur sur le Parc"

Je n’ai jamais été au Parc Astérix durant cette période, mais ça semble être chouette comme ambiance. Je sais que Disneyland Paris aussi fait un peu ça, mais dans une ambiance plus enfantine qui ne fait pas du tout peur (bon, en même temps les enfants ne viennent pas dans les parcs d’attraction pour être terrifiés à vie ensuite, je le conçois).

L’inauguration de l’attraction phare de cet Halloween était prévue dans l’après-midi, mais après avoir signé à notre arrivée une petite décharge pour le droit à l’image (car nous étions susceptibles d’être filmés) nous avions accès au parc pour l’ensemble de la journée. Chouette ! A nous les Gau… les Gaugau… les Gaulois !!!!

Astérix et Obélix

Nous avions ensuite RDV à 16h30 dans ce qui s’appelle « la Rue de Paris ». C’est un passage du parc très sombre, où s’activent quelques automates aux fenêtres des bâtiments. Rien de très transcendant.

La Rue de Paris, au Parc Astérix

Chaque fois que je viens au parc, cette partie est donc quasi déserte. Moi je l’aime bien parce que je la trouve calme justement et bien travaillée au niveau des décors. J’aime bien cette ambiance vieux Paris avec ses impasses, ses luminaires, ses enseignes d’échoppes…

La Rue de Paris, au Parc Astérix

Mais revenons à notre inauguration. Nous étions attendus à la Maison de la Peur, un lieu ouvert uniquement pour la période d’Halloween.
Ce qu’on nous avait expliqué le matin même, c’est que c’était un peu dans l’esprit du fameux Manoir de Paris (je n’y ai jamais mis les pieds mais ça me tente bien, surtout en cette période) : des comédiens seraient donc déguisés pour nous faire peur tout au long du parcours.

Nous avons attendu environ 1/2h avant de pouvoir tester cette « attraction ». Car rendez-vous était donné à 17h sur Youtube pour découvrir en live les réactions des personnes conviées à cet événement, grâce à quelques caméras infrarouges glissées dans la maison.

« Infrarouges ». Je m’attendais donc à être vraiment plongée dans un noir total, où je sentirai des frôlements, des fausses toiles d’araignée devant mon visage, où je tâtonnerai pour trouver mon chemin un peu comme dans un palais des glaces… Finalement, il n’en a rien été :

  • Nous n’étions pas dans le noir, dans la pénombre tout au plus. Du coup on voyait bien les différents personnages nous arriver dessus, ou alors nous pouvions nous douter d’où ils sortiraient car nous pouvions voir les coins des pièces.
  • Le parcours n’était pas non plus très long (5 toute petites pièces à traverser de mémoire), ce qui fait que l’on a pas le temps de se dire « Mais quand est-ce que ça s’arrête ? Pitié, sortez-moi de là ! ».
  • On fait rentrer trop de personnes à la fois (une dizaine), du coup les dernières personnes de la file (comme moi) n’ont vraiment aucune chance d’être surprises.
  • Les personnages n’étaient pas vraiment effrayants, le comble étant le clown qui gesticule devant nous. Ça donnait plus envie de rire qu’autre chose.

La seule personne qui aurait éventuellement pu m’arracher un petit cri, c’était l’homme à la tronçonneuse. Mais c’est plus le côté bruit de machine qui est impressionnant.
D’ailleurs, c’est bien lui qui est à lui seule presque tout le succès (relatif) de l’attraction, en faisant courir pas mal de personnes.

Homme à la tronçonneuse
Homme à la tronçonneuse
Une fois sortie de l’attraction, j’ai voulu regarder les réactions sur la vidéo live, mais je ne captais pas assez bien et c’était tout saccadé. Alors j’ai passé quelques minutes à la sortie de la maison pour regarder un peu comment en ressortaient les gens.
Comme Le Ménager et moi-même, très peu sont ressortis en criant, c’était plus bon enfant qu’autre chose.Mais le Parc Astérix a quand même réussi à faire un petit best of de ces moments :

 

La Maison de la Peur est déconseillée aux moins de 16 ans. Je pense que c’est bien exagéré, à part éventuellement pour les âmes très sensibles. Parce que les ados, ça va les faire plutôt doucement rigoler.

Je trouve qu’il y a eu pas mal de communication pour quelque chose qui n’en valait pas spécialement la peine, surtout pour une attraction qui ne va rester ouverte que quelques jours. Enfin bon…

L’événement « Peur sur le Parc », c’est du 17 octobre au 1er novembre. Pendant cette période, sortez vos plus effrayants costumes pour vous plonger dans l’ambiance du parc !

About Author

Trentenaire active dans la vraie vie, j'arrive (je ne sais comment) à jongler entre vie professionnelle, vie privée et loisirs. Je suis une touche-à-tout qui aime varier ses intérêts. C'est ainsi qu'est né ce blog, un melting-pot de tout ce que j'aime, car je ne peux me résoudre à choisir un thème plutôt qu'un autre : sorties, tourisme, musique, beauté... et tant d'autres choses que je vous invite à partager à mes côtés.

Laissez votre message après le bip sonore. Biiiiiiiiiip ! :)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Fermer