Projet « 53 billets en 2015 » – Le rêve de cette nuit

10

Cette semaine, le projet d’Agoaye nous emmène dans nos songes avec un thème pas évident :

Le rêve de cette nuit

Bannière du projet "53 billets en 2015" d'Agoaye
Eh oui, ce n’est pas un thème très simple car pour parler de ses rêves… eh bien il faut s’en rappeler ! Et pour moi c’est super rare, ça doit m’arriver une fois par an, en me réveillant quand je suis pile encore dedans. A croire presque que mon cerveau est tellement fatigué qu’il fait même grève du rêve…
Et là, comme fait exprès, sans doute parce qu’il connaissait le thème qui allait tomber, il a fait un petit effort pour m’aider (oh, comme tu es sympa mon petit cerveau chéri adoré ! ). Du coup je me suis réveillée pratiquement tous les jours lors d’un rêve ! Mais pas de chance, pas aujourd’hui… (Ben oui, ça aurait été trop beau, hein !)
Par contre je n’ai pas eu l’intelligence de les noter pendant que je les avais bien en tête, et impossible à présent de tous m’en rappeler. Et ceux que j’ai encore en tête, j’ai pratiquement oublié tous les détails.

Le plus lointain dont je me souviens, c’était il y a pile poil une semaine. Je ne sais plus trop ni comment ni pourquoi, mais je suis sortie apparemment d’une sorte d’égout et j’ai atterri dans la mer.  Hypeeeeer glamour ! Et là, je suis tombée sur un dauphin, qui est venu me voir. On a joué ensemble, et je lui ai fait des bisous. Et je sens encore sa peau caoutchouteuse sous les doigts, c’était marrant. (En vrai je n’en ai jamais touché, mais je suis sûre à 100% que c’est exactement pareil que la façon dont je l’ai senti dans mon rêve). Et euh… Ben voilà, je me suis réveillée parce que j’avais envie de pisser. Zut !

Il y en a eu un autre le lendemain mais dont je ne me rappelle absolument plus. Et en demandant au Ménager, comme il m’écoute à moitié quand je lui raconte des trucs, il n’a pas su me dire non plus de quoi ça parlait.

Et le dernier en date, c’était ce samedi matin. Dans ce rêve-là, on prenait avec Le Ménager les transports pour aller chez mes parents pour la fête de ma sœur, le métro puis le RER. (En vrai on a été chez mes parents aujourd’hui, mais en voiture.) Un mec dans le métro a voulu voler le sac de mon Ménager, je l’ai stoppé et il s’est barré. Un peu plus loin, rebelote avec un autre. Puis encore un autre ! (Ouais, c’était le parcours du combattant cette histoire, hein…) De nouveau, j’ai été la plus forte (quand même !). On monte ensuite dans un RER passant vers Pantin apparemment, et on s’installe. Sur qui on tombe les sièges juste devant nous ? Le dernier voleur en date, que je vais directement aller voir (je suis une warrior, faut pas oublier) pour lui dire que je le tiens à l’œil. On a fait tout le trajet avec lui à côté, du coup je n’ai pas pu faire de dodo dans le train comme j’aime bien le faire d’habitude, zut !
On arrive chez mes parents, et là le drame : j’ai oublié le cadeau que j’avais pour ma sœur. Hop, fin de l’histoire (oui, ça s’arrête toujours comme un cul, je n’y peux rien).

Enfin, voilà voilà, quoi ! Le monde de mes rêves est toujours très chaotique et décousu. Finalement ils me ressemblent pas mal. 🙂

Et vous, vous vous souvenez souvent de vos rêves ? Vous aussi vous vous retrouvez toujours dans des situations pas possible dedans ?

Macaron du projet "53 billets en 2015" d'Agoaye

About Author

Trentenaire active dans la vraie vie, j'arrive (je ne sais comment) à jongler entre vie professionnelle, vie privée et loisirs. Je suis une touche-à-tout qui aime varier ses intérêts. C'est ainsi qu'est né ce blog, un melting-pot de tout ce que j'aime, car je ne peux me résoudre à choisir un thème plutôt qu'un autre : sorties, tourisme, musique, beauté... et tant d'autres choses que je vous invite à partager à mes côtés.

10 commentaires

  1. Si on les écoute, on a une chose et son contraire.
    Mais moi souvent je trouve dans mes rêves des détails de la journée qui est passée, ou des choses que j'ai pensées à un moment ce jour-là, le tout souvent transformé en gros gros bordel ! 🙂

  2. Comme ça doit être bien de ne pas se rappeler de tous ses rêves. Les miens ils s'attachent. Par contre comme toi ils sont toujours assez décousus et complètement loufoques! Ca carbure même la nuit…

Laissez votre message après le bip sonore. Biiiiiiiiiip ! :)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Fermer